poèmes 2010, Vers libres

Claquements blancs et noirs

 

Claquements blancs et noirs, claquements secs
Drapeaux de ma mémoire, et soleils, et soif, et moi
Qui ne suis que ce moi qui aime
Oh laissons donc nos voeux à la chaîne
Attachés blancs et blêmes
Et fuyons

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s