Poésie, Vers libres

Métro

Regards : la
Beauté des yeux, le son glacé de la rame
Désarment
Mes lèvres suspendues
Charme
De l’instant étendu
Entre deux cils
Battements
De coeur en quelque sorte
Je ne sais si l’on va
Loin mais tes yeux me
Transportent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s