Ad Vitam Aeternam, Mes romans

Ad Vitam Aeternam – 2

Tracy regarda sa montre. À peine six heures. « Line… » soupira-t-elle, excédée. La fête avait duré jusque tard dans la nuit. Trente décembre. Son anniversaire. Mais on était déjà le trente-et-un. Ce jour-là était passé. Elle commençait déjà la première journée de sa nouvelle année, la dernière de l’année. Demain sera déjà le premier janvier, murmura-t-elle. Un frisson la parcouru.

Elle commença tout bonnement à faire couler l’eau dans la baignoire et pris un bain dans l’espoir de se détendre et de parvenir à se rendormir. Peine perdue. En peignoir et cheveux humides attachés grossièrement en chignon haut, lunettes sur le nez, elle commença donc à ranger le salon. Les convives avaient été une vingtaine, et le petit appartement était jonché de verres et de bouteilles vides que les uns et les autres avaient posés où ils avaient pu, puisqu’il n’y avait pas vraiment de place. Elle était heureuse qu’autant d’amis aient pu venir. Elle se refusait toujours à fêter son anniversaire le trente-et-un avec la nouvelle année. Elle préférait marquer le coup.

Elle caressa alors son bras gauche pour rallumer son implant et s’aperçut aussitôt du nombre incroyable de notifications qui déferlèrent sur les verres de ses lunettes. Elle fut surprise. La première était de sa cousine Eleanor. Son message disait simplement ‘Hey Tracy, encore joyeux anniversaire, regarde donc qui avait son nom au registre cette année !’ Le message était suivi d’un lien qui s’ouvrit aussitôt devant ses yeux.
Il s’agissait du nouveau registre, qui était dévoilé chaque année au 31 décembre pour l’année en cours. L’année qui venait de s’écouler était bien sûr l’année de l’envol de très nombreuses personnes. La liste était sans fin mais elle se figea automatiquement sur la recherche qu’Eleanor avait effectuée.

Joann Watson, née le 28 juillet à Bucklin, Kansas(KS). Sa plus jeune cousine. Elles se connaissaient peu ayant malgré tout vingt-sept ans d’écart. Tracy ne pu s’empêcher de penser à la superbe réalisation de Joann cette année-ci. Comment n’y avait-elle pas pensé ?
Elle était partagée entre la fierté et la frustration. Son tour viendrait, oui, pour elle aussi. Mais réussirait-elle aussi bien ? Il était délicat d’avoir ainsi prévu son propre envol une année seulement après celui de sa cousine. Mais comment aurait-elle pu savoir ? Elle regarda l’année d’inscription au registre. Joann avait préparé son apogée depuis neuf ans. Et il était vrai, à y réfléchir, que les choses avaient commencé à se mettre en place pour elle à partir de ces années-là. Ses cours de théâtre s’étaient intensifiés. Elle avait mis les bouchées double et s’était entièrement adonnée à sa passion.

Joann Watson. La ligne était bien entendu indiquée en vert, avec l’inscription en majuscule ENVOL VALIDÉ PAR LA CEAE. La ‘commission d’enquête pour l’art de l’envol’ n’avait pas dû hésiter bien longtemps.

La dizaine d’autres messages venaient bien évidemment de divers membres de sa famille. Il était coutume, pour la plupart de gens, de se réveiller aux aurores le matin du 31 décembre afin d’aller voir le registre de l’année, fraîchement publié à cinq heures précises, et de chercher parmi les inscrits le nom des proches, amis et famille, ou des personnes publiques ayant marqué l’année pour voir s’il s’agissait d’un envol. Il était en effet courant de voir des personnes s’accomplir sans que cela ait été pour eux prévu ni préparé. Les fugaces, comme on aimait les nommer.

Joann, elle, s’était pleinement pleinement réalisée. Encore inconnue du public l’année précédente, elle avait décroché un premier rôle féminin dans le nouveau film du réalisateur montant Donald Deaton. Son jeu d’actrice avait été applaudi, elle avait marché sur le tapis rouge pour la première fois et s’était vue attribuée la palme du meilleur espoir féminin. Elle avait eu 22 ans cette année. Joann Watson ferait donc à présent partie du CERCLE…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s