La Naïveté Féconde – Chapitre 3

On avait une fois trouvé une fourmilière dans le jardin de Mme Legrand d’ailleurs. Ça, c’était avant toute la suite bien sûr. On avait vu ça comme une guerre ouverte, et qui s’était terminée dans un gigantesque pétard et un feu d’artifice aux allures de Nagasaki. On eut pour un instant je crois la même vision de fin de règne que les aviateurs qui, de là haut, avaient lâché leur bombe. Nous ça nous avait plutôt fait rire, ces fourmis se prenant pour les filles de l’air et voltigeant à qui mieux-mieux aux quatre coins de l’espace. Pas la peine d’en faire un fromage, mais quand même qu’est-ce que c’était drôle. On les aurait entendus gémir que ça aurait été encore mieux.

Poursuivre la lecture « La Naïveté Féconde – Chapitre 3 »